Compte-rendu du rassemblement en soutien aux réfugié.e.s du 27 novembre dernier

Vendredi 27 novembre, à 18h, plus de 150 personnes se sont rassemblées devant le Grand Théâtre de Bordeaux afin d’affirmer leur soutien aux réfugi.é.es, et ce malgré l’état d’urgence, les rumeurs infondées d’annulation et le climat tendu sur place.
Avec les camarades des organisations signataires (Pavé Brûlant, OSBIV, AC! Gironde, NPA Jeunes, Ensemble!, Union juive Française pour la Paix, Groupe Anarchiste Bordelais, Ovaires et Contre Tout, Palestine33, CNT33, Sud Recherches, Solidaires Etudiant.e.s, Sud Collectivités Territoriales), les manifestant.e.s ont pu, pendant plus d’une heure, déployer des banderoles, entonner des slogans et distribuer des tracts.

Capture d’écran 2016-01-13 à 18.31.04

L’extrême droite, elle, appelait le même jour à une manifestation xénophobe dite « contre la colonisation migratoire ». Bien qu’ils aient péroré sur les réseaux sociaux, annonçant qu’ils défieraient l’interdiction préfectorale de leur rassemblement, pas un seul fasciste n’a manifesté ce soir là à Bordeaux.
Aujourd’hui plus que jamais, nous devons trouver des moyens de lutter à la fois contre l’extrême-droite et ses discours, mais aussi contre l’état d’urgence qui vise clairement le mouvement social, tout particulièrement dans le contexte de la COP 21. L’état d’urgence ne doit pas être une fatalité ni une impossibilité totale d’affirmer, dans la rue, notre présence et nos revendications.
C’est pourquoi, à travers la réussite de ce rassemblement, il s’agit aussi d’affirmer ici notre soutien à tous les camarades qui, à Paris ou à Lyon, ont subi depuis l’instauration de l’état d’urgence une intolérable répression alors qu’ils voulaient, entre autres, manifester leur soutien aux réfugié.e.s.

Ci-dessous le tract d’appel au rassemblement.

appel

 

This entry was posted in Actions and tagged . Bookmark the permalink.